Lyne70

Un site utilisant unblog.fr

24 juin 2015

Mes peurs

Classé dans : Non classé — lyne70 @ 19 h 23 min

Peur d’être agressée, volée ! Peur de perdre Gérald ! Peur de tout peur de la vie peur de la mort !

Peur qui génère une grande fatigue… cette peur et d’autres émotions… l’impression d’anéantissement quand je pense à Maman, tout le temps en réalité.

Peur du présent, peur de l’avenir et toujours les peurs du passé. Comme s’il ne pouvait m’être donné de vivre en paix. 

 

22 juin 2015

Lundi

Classé dans : Non classé — lyne70 @ 6 h 08 min

Je suis de nouveau seule en ce lundi ! Gérald a pris le train hier en fin d’après-midi. J’aurais aimé qu’il reste parce que c’était la fête de la musique et qu’y aller seule ne m’inspirait pas vraiment. Je me sentais moche et sale alors je suis rentrée faire un brin de toilette. Je me suis changée mais je me sentais grosse dans ma jupe longue… alors j’ai opté pour une jupe noire en dessous du genou. J’ai hésité entre un sac à main et un sachet pour y mettre mes clefs et mon porte-monnaie. J’ai fini par me décider au bout d’un long moment pour le sac à main. Toujours ma parano… la peur d’égarer mes clefs surtout.

J’étais en proie à l’anxiété et j’ai pris un témesta avant de sortir. 

J’ai regardé la démonstration de danse Country, puis j’ai écouté quelque temps « Les petits Troubadours », en concert devant le domino. 

Il faisait lourd et j’étais fatiguée. Je suis donc rentrée. J’ai fait un dîner-déjeuner puis me suis couchée. 

C’est tellement mieux quand Gérald passe le week-end avec moi. Je suis toujours triste quand il repart. Je n’ai pas d’entrain, je ne suis pas motivée. Ce vide tout d’un coup, c’est flippant. 

Cela ne signifie pas que j’ai besoin d’être collée à lui tout le temps. J’aime avoir mes propres activités, me retrouver avec moi-même. Mais je n’aime pas qu’il soit si loin de moi.

Je n’aime pas trop ces journées où je suis seule toute la journée, sans parler à personne sauf au téléphone. Je n’aime pas le lundi quand Gérald est parti.

19 juin 2015

MAMAN

Classé dans : Non classé — lyne70 @ 18 h 58 min

Encore et toujours ton absence Maman ! 

Tu me manques tellement ! Je voudrais juste que tu reviennes. Je crève d’envie de te serrer dans mes bras, de t’entendre, de te parler, de t’entendre rire…Cruelle est la mort qui t’a prise trop tôt. Mais n’est-ce pas toujours trop tôt ?

Je n’ai pas envie de rester enfermée mais je n’ai pas envie de sortir.

Je suis épuisée mais je n’ai pas envie de dormir.

Je ne peux échapper à cette réalité qui me fait si mal, à cette réalité dont tu ne fais plus partie.

Je suis perdue. 

18 juin 2015

Poids et repas

Classé dans : Non classé — lyne70 @ 16 h 59 min

Je viens de faire une longue balade sous la pluie, le long de la 4 voies. J’aime bien faire cette promenade. C’est la campagne malgré la proximité de cette voie. Il y a des champs de blé, au loin on peut voir des vaches. Puis il y a l’orée de la forêt, avec ces grands arbres si droits, qui m’impressionnent encore. 

J’ai marché d’un bon pas, car j’ai besoin de faire de l’exercice, et je ne suis toujours pas décidée à reprendre mon vélo. Je ne sais pas pourquoi. Etrange blocage que celui-là. Alors je marche, je marche. La marche a un effet hypnotique, les pensées ne se focalisent pas sur un sujet particulier. 

Je suis rentrée depuis peu donc et j’ai fait un petit « quatre heures », six biscottes avec un café, beurre et confiture en quantités raisonnables. 

Mon corps est une montagne à gravir… Mais je ne peux faire un régime trop strict, ça ne marche pas avec moi. La nourriture devient alors une véritable obssession. Je préfère des repas raisonnables, manger de tout. Je mange moins de chocolat noir. Je n’achète plus de gâteaux. 

Il faudra du temps avant de voir un résultat. Ce n’est pas encore cet été que je me montrerai en maillot de bain. Je n’ai pas fixé d’objectif précis. Afin de ne pas me décourager. J’ai décidé de ne plus monter sur la balance pour le moment. Je hais cette balance !!!

 

17 juin 2015

Le courage

Classé dans : Non classé — lyne70 @ 9 h 20 min

Je voudrais avoir le courage d’aller me promener le matin avant qu’il ne fasse trop chaud. Je voudrais avoir les moyens d’aller seule dans ma campagne surtout, là je pense que j’aurais le courage de marcher sur les chemins cent fois parcourus et si chers à mon coeur.

Je voudrais avoir le courage de reprendre ma plume et d’écrire, écrire encore et encore. Reprendre toutes ces nouvelles que j’ai laissées dans un coin de ma tête et y travailler.

Je voudrais avoir le courage de me procurer une autre vie, avoir l’énergie d’entreprendre quelque chose.

Mais j’ai déjà le courage de vivre jour après jour, j’ai déjà le courage de me lever chaque matin, de faire face à mon chagrin. Le courage d’avancer jour après jour !

J’ai juste l’impression de franchir une montagne, une montagne vertigineuse ! Chaque pas me coûte et je suis vraiment épuisée !

16 juin 2015

Pas la grande forme

Classé dans : Non classé — lyne70 @ 13 h 21 min

Pas la grande forme aujourd’hui. Je suis très fatiguée, j’ai beaucoup de tension. Je m’allongerais volontiers, mais je serai mieux au club de tricot. 

Ce n’était pas la grande forme hier non plus. Je suis allée faire le tour des étangs à Champagney. J’aime cette balade, c’est très agréable quand il n’y a pas foule. Evidemment, c’est bien différent le week-end ou pendant les vacances quand il fait beau. Adieu la tranquillité, adieu le calme ! 

Je suis allée là-bas parce que je n’avais pas envie de rentrer après ma petite promenade sur la butte de Gouhenans. J’ai cueilli des noix vertes, je veux essayer de faire du vin de noix. Danielle a une recette, mais je peux aussi en trouver une sur le Web. J’ai déjà essayé d’en faire il y a longtemps, mais il avait trop le goût de vin et pas tellement celui de noix. J’en avais goûté chez une collègue  à Maman à l’époque. Il était délicieux. D’où ma tentative.

Je n’ai pas de récipient destiné à cela. Je pense à la cocotte minute, mais nous pourrions en avoir besoin. 

J’étais nerveuse hier soir, trop nerveuse. J’ai pris un Témesta. Je sais bien que je suis censée ne plus en prendre, mais je m’octroie le droit d’en prendre en cas de besoin. A vrai dire, je craignais de mal dormir sans ce relaxant, mais ce n’est pas le cas. Je dors assez bien. Je fais des rêves étranges dont ne subsistent que quelques bribes floues au réveil. J’ai tout de même la certitude de rencontrer des personnages que je ne connais pas dans ces rêves. 

Je vais me préparer doucement. Je me suis offert un nouveau  tee-shirt, rouge avec des papillons. Marre de toujours traîner les mêmes. 

 

15 juin 2015

Début de semaine

Classé dans : Non classé — lyne70 @ 10 h 31 min

Une nouvelle semaine… Tenter de mincir, de diminuer VRAIMENT le sucré ! Difficile mais pas impossible ! Et puis j’en ai assez de traîner ce corps trop lourd ! Envie, besoin de légéreté ! 

Besoin d’apaisement également… Mes envies d’écrire sont présentes, et pourtant je n’y arrive pas ! Pourquoi ? Cela me tourmente, comme me tourmente ma crainte d’être agressée. Ce soir je vais au cinéma, et j’ai peur du retour, tard dans la soirée. Je mets en place des stratagèmes afin de contrer cette peur, de me rassurer. Comme de mettre mes affaires dans des poches plutôt que dans un sac. Et puis ce soir je pourrai peut-être prendre un parapluie, si le ciel ne se découvre pas.

Au moins j’ai créé ce blog qui me permet d’écrire, comme un journal intime, vu que je n’écris plus rien par ailleurs. Où est passée mon inspiration, où est passé ma facilité à le faire ?

Je suis obsédée… par toutes ces idées, et par l’envie d’habiter une maison avec un petit jardin, afin que je puisse, lorsqu’il fait beau, m’y réfugier. Je rêve d’une chaise longue, de ne pas avoir besoin d’aller trop loin pour trouver un carré d’herbe. Et puis ce quartier… je ne m’y sens pas bien. J’ai beau essayer de m’adapter, je me sens mal quand je sors. Mal quand j’y reviens après quelques jours d’absence. 

Je suis nerveuse ce matin. Est-ce le fait d’avoir cessé de prendre du Témesta ? peut-être. Je suis encore fatiguée aussi. Toujours ces soucis de tension. Je voudrais être en paix… avec moi-même et les autres. 

13 juin 2015

Samedi

Classé dans : Non classé — lyne70 @ 11 h 07 min

Samedi me trouve encore fatiguée. Je suis allée faire une petite marche ce matin, malgré le temps pluvieux. Au moins je n’aurai pas à arroser le jardin ce soir ! J’ai failli ne pas aller me promener, dur de se mettre en route, mais après… ça va ! J’ai même grignoté quelques fraises des bois au bord du chemin. Les grands arbres m’impressionnent toujours. Dommage ! Je voudrais bien faire une marche en forêt, mais il vaut mieux que je reste sur l’orée des grands bois.

Je tremble comme une feuille. J’ai faim ! J’ai fait un petit déjeûner léger (quatre grandes biscottes).  C’est difficile de résister au sucré. Hier soir nous sommes passés chez Danielle. Elle venait de cuire une brioche. Une tuerie ! J’en ai mangé un bon morceau. Je m’en veux de ne pouvoir résister !!!

Je voudrais bien retrouver mon énergie d’antan. 

Je vais essayer de me remettre au vélo dans la semaine. Il y a bien longtemps que je ne suis pas montée sur ma bonne vieille bicyclette. Une petite balade pour commencer. Je ne suis pas certaine de gravir la côte SUR le vélo, mais plutôt en marchant à côté… ! :)

Samedi me trouve un peu désoeuvrée et sans courage.

 

 

11 juin 2015

Pensées

Classé dans : Non classé — lyne70 @ 18 h 55 min

Je n’arrête pas de penser à mon père, à toutes les scènes qu’il faisait, à sa violence. A la peur qu’il m’inspirait alors. C’était comme vivre avec un fauve sans savoir à quel moment ce fauve allait bondir sur ma mère. 

Je n’arrête pas de penser à ma peur, à cette peur toujours ancrée en moi d’ailleurs. Tenace. Eternelle peut-être. J’aurais peut-être peur encore au delà de ma vie.

Je pense à ma mère. Elle me manque tellement. Je pense à tout ce pan de vie que j’ai laissé là-bas, en Côte d’Or. A tous ces endroits où j’aimais me promener et qui me manquent au moins autant qu’elle. 

Je pense à ma vie… Routinière et sans éclat. Même si la routine a du bon par moments. La vie calme, étale comme la mer…

Mais je n’envisage pas l’avenir. Je vis au jour le jour. Et pour l’heure, c’est très bien ainsi. C’est tout ce que je peux faire en tous cas. Un jour après l’autre.

 

10 juin 2015

J’ai craqué !

Classé dans : Non classé — lyne70 @ 6 h 16 min

Hier soir, j’ai craqué pour de la glace… Pas une petite glace non, mais quelque chose d’absolument grandiose. Si je culpabilise ? Non parce que si je m’en étais privée, j’y aurais pensé… Pensé à tel point que ce serait devenu une obsession. 

Alors j’ai mangé ma glace, la savourant  jusqu’au bout. Pensant qu’aujourd’hui je ne mangerai pas de sucré, ou alors en quantité vraiment limité (un ou deux biscuits…).

Je ne fais pas beaucoup de sport, c’est le moins qu’on puisse dire. Mais lundi j’ai marché pendant presque deux heures. J’ai fait cette promenade en passant par la Ferme, puis j’ai rallié le pont de Charivari, traversé Vouhenans. Il faisait chaud sur la nationale, il n’y avait pas d’ombre et j’avais hâte d’arriver. Je ressentais de la fatigue après ce périple dont je n’ai plus l’habitude. 

Passant par le bois aux grands arbres, je me suis dit que j’aimerais bien que quelqu’un passe pour ne pas le faire seule. Et là, deux cavalières qui marchaient au côté de leurs chevaux sont arrivées. Ainsi je n’étais plus seule. C’était génial ! Puis les cavalières se sont mises en selle mais j’avais passé la partie du bois anxiogène. J’appréciais le chant des oiseaux, les odeurs de foin coupé, de blé murissant, le bruissement du vent dans les feuillages. Cette paix qui m’enveloppait. 

C’était quand même une trop longue promenade par cette chaleur. C’est étrange… je n’arrive pas à me remettre en selle moi-même (je parle de mon vélo). Moi qui adorais les balades à vélo. J’ignore pourquoi. Une sorte de flemme. 

Et quand me remettrais-je à écrire ? Je ne sais. Pour l’heure, je crochète beaucoup. Je confectionne deux châles, l’un vieux rose, l’autre en laines mêlées bleue et blanche. Ces châles vont être magnifiques.  Travailler la laine a quelque chose d’apaisant. 

Je n’ai pas pour autant renoncé au Temesta. Ces deux derniers jours, j’en ai pris un entier le soir. Ce quartier est anxiogène. Je me sens tout de suite mieux lorsque  je m’en éloigne. Il faudra bien un jour que je m’y fasse ou que  j’aille vivre ailleurs. J’en ai tellement assez de ne pas avoir assez d’argent pour cela, pour vivre là où je le voudrais vraiment. Pour partir en Angleterre, oh comme l’Angleterre me manque, les falaises blanches de Douvres. Et puis m’en aller visiter les châteaux de la Loire, puis retourner en Auvergne visiter cette si belle région et rendre visite à Danielle, dont j’ai fait la connaissance via Facebook. Bouger… Oh je bouge, je vais chez Claude et parfois avec Gérald en camion. Mais ce n’est pas la même chose. 

Et si je jouais de petites sommes au loto ? On ne sait jamais !

 

123
 

Mon espace bien être |
Aquayogazen |
L'Univers des possibles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sleevejess
| Objectif15
| Meditations29